Photo Comment défiscaliser en 2018 ?

Comment défiscaliser en 2018 ?

Les lois de détaxation ont été mises en place pour encourager l'investissement privé. Le moins qu'on puisse dire, c'est que ces différents dispositifs sont très attractifs. Ce qui justifie que la plupart d'entre elles aient été reconduites dès 2018. Si vous avez dans l'ambition d'investir en loi de défiscalisation en 2018, retenez qu'il existe plusieurs alternatives. Quelles sont-elles concrètement?

La défiscalisation immobilière

Les dispositifs en faveur de la défiscalisation immobilière sont les plus courants et les plus connus. Il s'agit notamment de la loi Pinel, de la loi Malraux et de la loi Censi Bouvard.

La loi Pinel

Reconduit jusqu'en 2021, ce dispositif permet à tout particulier d'investir dans l'achat de bien neuf dans les zones de défiscalisation prédéfinies (A, A bis et B1). Avec un plafond d'investissement annuel de trois cent mille euros, vous pourrez bénéficier une réduction de l'ordre de:

12 % si le bien est mis en location pour une période de 6 ans;

18 % si le bien est mis en location pendant 9 ans;

21 % si la durée de location est de 12 ans.

La loi impose tout de même le respect des plafonds de loyer et de revenus des locataires. Au bout du délai de mise en location la loi Pinel impose une vente du bien.

La loi Malraux

Elle encourage l'investissement pour la rénovation de biens anciens. Pour un investissement plafonné à 400 000€, vous bénéficiez pendant 4 ans d'une réduction d'impôt de l'ordre de:

30% si l'investissement est fait sur un bien établi ;sur un site patrimonial remarquable avec plan de sauvegarde et de mise en valeur;

22% si l'investissement est fait sur un bien localisé sur un site patrimonial remarquable avec plan de valorisation de l'architecture et du patrimoine.

La loi Censi Bouvard

Avec ce dispositif en vigueur jusqu'à la date du 31 décembre 2018, toutes les contraintes de limitations de plafond en terme de loyer et de revenus sont sautées. Il en est de même pour le zonage. Les seules contraintes qui sont imposées sont:

Un investissement maximum de trois cents mille euros par an

L'achat en résidence service

La mise en location de logement meublé.

L'avantage fiscal unique est une réduction d'impôt de 11% sur 9 ans.

La défiscalisation financière

Cette forme de défiscalisation implique un investissement financier au capital d'entreprises prenant la forme d'acquisition de parts. Au titre des dispositifs en vigueur en 2018, il y a la loi Girardin et les FCPI.

La loi Girardin

Avec le dispositif Girardin, la réduction d'impôt est one shot. L'investissement doit se faire dans les départements et les territoires d'outre-mer dans les domaines suivants:

le logement social neuf

l'industriel neuf

Le matériel de production d'énergie renouvelable.

Pour un financement de 5 ans plafonné à 60 000€ par an, la réduction d'impôt est de 110 à 114 % et court jusqu'à la date du 31 décembre 2020 pour les investissements en DOM et jusqu'à fin décembre 2025 pour les COM.

Les Fonds Communs de Placement dans l'Innovation (FCPI)

Avec les FCPI, la réduction d'impôt one shot est de 18%, avec un plafond de 10 000€ par an, sur 5 à 8ans. Applicable uniquement sur l'impôt sur le revenu depuis le premier janvier 2018, la réduction est de :

2 160€ pour un investissement de 12 000€ maximum pour un investisseur seul, divorcé ou veuf.

4 320€ pour un investissement 24 000€ maximum pour un investisseur pascé ou marié.

Pour comprendre les implications de chacun de ces dispositif sur votre comptabilité, notamment si vous êtes à la tête d'une PME, les conseils d'un expert-comptable est nécessaire. Plusieurs sites vous permettent la mise en contact avec ces professionnels, à l'instar du site Le guide des experts-comptables créé par Charles PASSEREAU.